Implants Cristalliniens

icp1

A l’issue de votre consultation préopératoire en vu d’une chirurgie de cataracte, certaines informations doivent être portées à votre connaissance.

Lors de l’opération, un cristallin artificiel encore appelé implant est placé dans votre oeil pour remplacer le cristallin opaque (=cataracte).

Selon votre défaut préexistant, vous avez la possibilité de choisir différentes corrections post-opératoires.

Certains implants sont entièrement remboursés par votre caisse de Sécurité Sociale et vous n’aurez rien à régler; d’autres laissent à votre charge des frais détaillés ci-dessous.

Certaines mutuelles peuvent prendre en charge tout ou partie de ces frais.

Implant Monofocal

Il restitue une très bonne vision à une distance prédéfinie (de loin le plus souvent) à condition qu’il n’existe pas ou peu d’astigmatisme cornéen, mais nécessite de porter des lunettes aux autres distances (de près le plus souvent).

Cet implant pris en charge à 100% par la sécurité sociale.

Implant torique

Il corrige un défaut d’astigmatisme mais ne corrige pas la presbytie; il est donc nécessaire de prévoir des lunettes de près.

-Alcon Acrysoft Toric: supplément d’environ 80 euros à régler à la clinique.

Implant multifocal

icp2

Il permet de se passer de lunettes dans la majorité des activités quotidiennes (bricolage, maquillage, cuisine, ordinateur…) et permet, en général, d’éviter la contrainte et le coût des verres progressifs.

Il n’est cependant pas indiqué chez tous les patients (diabète, glaucome…) et des phénomènes de halos et d’éblouissements peuvent survenir surtout en vision nocturne mais restent limités.

-Alcon Acrysoft Restor: supplément d’environ 375 euros à régler à la clinique.

-Presbysmart Plus: supplément d’environ 80 euros à régler à la clinique.

Implant multifocal torique

Il corrige la vision de près et de loin ainsi qu’un éventuelle astigmatisme; ne nécessite pas ou rarement le port de lunettes.

-Alcon Acrysoft Restor Torique: supplément d’environ 490 euros à régler à la clinique.