Traitements

Traitements Curatifs

Peu de traitements curatifs existent. On pense que les traitements à visée vasculaires peuvent avoir une influence, mais aucune étude n’est formelle sur ce point.

Le laser simple (argon, krypton ou le laser à colorants) est utilisé dans la forme exsudative pour coaguler les néovaisseaux et stopper ainsi les saignements et les complications. En cas de succès on note une cicatrice rétinienne avec la persistance d’un scotome (zone noire du champ visuel) définitif. Plusieurs séances sont souvent indispensables, soit en cas de récidive, soit en cas d’insuffisance de traitement.

ivt

L’injection IntraVitréenne (IVT) de médicaments anti-VEGF (Lucentis / Eylea) est une nouvelle technique qui ne s’adresse qu’à certaines formes des DMLA exsudatives (néovaisseaux). Ce n’est pas un traitement miraculeux, mais il peut apporter une stabilisation ou une amélioration de la vision, chez certains patients répondeurs qui présentent les signes pathologiques décrits dans l’autorisation de mise sur le marché.

Chez certains patients l’amélioration est nette avec une diminution des métamorphopsies, contrairement à d’autres patients qui semblent ne pas répondre au traitement, et pour lesquels il ne servira à rien de s’acharner.

La translocation maculaire est une chirurgie qui consiste à provoquer un décollement de rétine pour déplacer la macula et ainsi pouvoir lasériser les néovaisseaux choroïdiens sans léser la fovéola. Cette technique est récente mais sa réalisation délicate la réserve à quelques centres ophtalmologiques très spécialisés.

Traitements Préventifs

Il semble que différents facteurs favorisent l’apparition d’une DMLA, tels que l’exposition prolongée au soleil, le tabagisme et les troubles circulatoires. Ces différents facteurs pourraient avoir un rôle déclenchant en présence d’une prédisposition génétique. Différentes études sont en cours et devraient donner des réponses plus nettes dans les années à venir. Eviter de fumer est déjà un bon moyen de prévention…

On envisage également, pour certains patients, des suppléments vitaminiques qui paraissent diminuer les risques de DMLA.

Traitements Palliatifs

Il s’agit là de quelque chose d’important qui va permettre d’améliorer le confort des patients.

L’équipement en systèmes visuels grossissants est surtout utile au début de la maladie, quand la macula n’est pas complètement détruite, mais modéremment abîmée. Les opticiens pourront fournir ces équipements au patient, en collaboration avec l’ophtalmologiste.

La rééducation orthoptique: Les orthoptistes vont réaliser une rééducation basse-vision pour permettre aux patients de mieux utiliser la rétine périphérique qui reste fonctionnelle. Cela n’améliore pas du tout la vision restante que rien au monde ne pourra modifier, mais ces rééducations, quand elle sont bien acceptées, entraînent une amélioration des gestes de la vie courante (verser de l’eau dans un verre, lire son courrier, faire attention dans la rue…).