Orthoptistes

L’orthoptie a pour vocation le dépistage, la rééducation, la réadaptation et l’exploration fonctionnelle des troubles de la vision.

L’orthoptiste travaille en collaboration très étroite avec les ophtalmologistes et les opticiens (les « trois O » : ophtalmologistes, orthoptistes et opticiens). Cependant, dans des cas plus complexe il travaille aussi en collaboration avec des psychomotriciens, des ergothérapeutes, des neurologues, des orthophonistes,…

L’orthoptiste va, dans un premier temps, vérifier si les muscles des yeux font bien leur travail, si les deux yeux arrivent à fonctionner en même temps et si les mouvements, demandant une attention visuelle quelconque, sont bien exécutés.

Plus récemment, le décret de compétences de 2007, fixant la liste des actes réalisables par les orthoptistes, a élargi le nombre d’examens complémentaires pouvant être réalisés et a autorisé les orthoptistes à effectuer quasiment toutes les techniques d’imagerie et examens de l’œil tels que l’examen du champ visuel, la rétinophotographie non mydriatique (RNM), l’électrophysiologie oculaire, la pachymétrie sans contact, la tonométrie sans contact, la tomographie par cohérence optique (OCT), la topographie cornéenne, la biométrie oculaire préopératoire, la pose de lentilles, à déterminer l’acuité visuelle et la réfraction, le tout sous la responsabilité d’un médecin ophtalmologiste.

Cependant, la prescription d’une correction quelle qu’elle soit, lunettes ou lentilles, n’est pas autorisée aux orthoptistes.